Après un harcèlement assidu et multiples justifications de l'urgence, j'ai réussi à déposer mon très cher pc portable au service informatique de ce bel et grand établissement qui tourne comme une horloge (heu... grippé l'horloge et l'huile de coude est précieuse ici).
Explication de texte:
cher dans ce contexte: au sens propre comme au figuré: indispensable à mon travail quotidien et coûteux, dire que le service public le paie plus cher qu'un particulier, une honte!
Enfin bref, j'ai récupéré mon pc, avec toutes mes données (que je me suis empressée de sauvegarder) et il marche...
Trop de bonheur...
Le progrès a du bon mais on en devient vite esclave...